June Learning- Formation de Juin


What if we could use elements of Design Thinking and Creative Learning to amplify teachers' voices and empower them to have a choice, adapt, and collectively create meaningful learning experiences for students?


Why not embrace the unknown, make mistakes, reflect, and iterate on our pedagogical approaches?



Since the beginning of this year, our community of teachers have gone through several transitions, responding to the unprecedented changes. On June 1st, 2020, after weeks of continuous learning with their students in a very new environment, teachers in New Brunswick went back to their classrooms. This return was full of emotions -- many mix emotions. Soon after their return, the Department of Early Childhood and Education announced that all teachers would have access to Professional Learning opportunities during the week of June 15-19th, 2020. All of us at Brilliant Labs thoroughly enjoy creating connections with educators and responding to the needs of the community. In such a time of uncertainty, we knew that we wanted to lend a virtual hand. With only 14 days, our team of Brilliant Pedagogues led by Natacha Vautour, Alisha Collins, and Jacob Lingley developed an ambitious series of 22 accessible events for any teacher, not only in New Brunswick but throughout Atlantic Canada.


Following our own suggestions, we used a design thinking approach when making our week that we entitled Timeless Teaching for Uncertain Times. Having already received the resounding Call to Make from our colleagues, we began exploring the role of Empathy for those teachers who would end up being our participants. How were teachers feeling during their time delivering distance learning; how are teachers feeling returning to a school without students; and how are teachers feeling about all of the uncertainty as they consider September 2020. As important as it is to be empathetic to teachers who are asking these questions, we know that this is the only representative of an initial layer of empathy. The role of empathy while we were designing the week of PL was deeper than teachers; the answers to each of their questions ultimately influence the learning experiences of hundreds of students. Long story short - we really had no idea what to expect from our audience. We knew that the teachers would be incredibly busy. As such, there may only be a handful of teachers who join our sessions. This would not be a determinant of their ambition, simply a reality of this uncertain time.

While the focus of other potential learning was going in the direction of virtual tools and technologies training, we chose to highlight timeless teaching and learning approaches as the teaching community adapts to the newly emerging tools and technologies. Instead of discussing how to use the new virtual tools and technologies to support traditional ways of teaching, we wanted to lead participatory sessions involving teachers to explore how to enhance the learning experiences, identifying the creative opportunities of the present and future tools and technologies. We were a little off in our participation expectation, when we first explored potential participation in the dozens. After a week of Coffee & Conversation in the mornings and skills-based workshops in the afternoon, our week of Professional Learning reached over 2770 teachers from across Atlantic Canada with a few more joining from other countries.


Our coffee and conversations were times of reflection and discussions. We were able to have honest and open conversations with a positive mindset and also were able to collaborate on how we can play with our pedagogical practices and innovate our next school year. One teacher described them as candy for the soul. We were able to reflect on educational practices in this new normal. In all our sessions, we witnessed deep engagement and participation from the teachers; they stayed long after our dedicated time slot to continue absorbing deeply in these discussions. At Brilliant Labs, we saw the commitment to have fun, engage, and learn in creative ways. We developed our PL sessions with those thoughts in mind. How can we collaborate, learn, and have an open discussion on the subjects at hand? How do we let go of what we knew to start over? What will our students need in September, and how can we prepare our mindset to help them?


After this amazing week, we feel we have achieved our goal of offering creative content creativity. Teachers shared that they loved the positive content and felt that was what they needed. With an open mind and an open heart, we ended the school year on a positive note. We needed it: for us, our teachers and our students. We have to look forward to doing things differently and we have to keep reflecting on our why? We will surely be having new offerings in the fall. Hope you will keep discussing with us, see you then…




VERSION FRANCOPHONE



Et si nous pouvions utiliser des éléments de la réflexion sur la conception et de l'apprentissage créatif pour amplifier la voix des enseignants et leur permettre de faire un choix, de s'adapter et de créer collectivement des expériences d'apprentissage significatives pour les élèves ?


Pourquoi ne pas embrasser l'inconnu, faire des erreurs, réfléchir et répéter nos approches pédagogiques ?




Depuis le début de cette année, notre communauté d'enseignants a connu plusieurs transitions, répondant à des changements sans précédent. Le 1er juin 2020, après des semaines d'apprentissage continu avec leurs élèves dans un tout nouvel environnement, les enseignants du Nouveau-Brunswick sont retournés dans leurs classes. Ce retour a été plein d'émotions -- beaucoup d'émotions mélangées. Peu après leur retour, le ministère de la Petite enfance et de l'Éducation a annoncé que tous les enseignants auraient accès à des possibilités d'apprentissage professionnel pendant la semaine du 15 au 19 juin 2020. Nous tous, aux Labos Créatifs, aimons beaucoup créer des liens avec les éducateurs et répondre aux besoins de la communauté. En cette période d'incertitude, nous savions que nous voulions donner un coup de main virtuel. En seulement 14 jours, notre équipe de Pédagogues créatifs dirigée par Natacha Vautour, Alisha Collins et Jacob Lingley a mis au point une ambitieuse série de 22 événements accessibles à tout enseignant, non seulement au Nouveau-Brunswick mais dans tout le Canada atlantique.


Suivant nos propres suggestions, nous avons utilisé une approche de réflexion sur la conception pour la réalisation de notre semaine que nous avons intitulée "Enseignement durable pour des temps incertains". Ayant déjà reçu l'appel retentissant de nos collègues, nous avons commencé à explorer le rôle de l'empathie pour les enseignants qui allaient devenir nos participants. Comment les enseignants se sentaient lorsqu'ils dispensaient l'enseignement à distance, comment se sentent les enseignants qui retournent dans une école sans élèves et comment se sentent les enseignants face à toute l'incertitude qui plane sur septembre 2020. Il est important de faire preuve d'empathie envers les enseignants qui posent ces questions, mais nous savons que c'est le seul représentant d'une première couche d'empathie. Le rôle de l'empathie, lorsque nous avons conçu la semaine de formation, était plus profond que celui des enseignants ; les réponses à chacune de leurs questions influencent en fin de compte les expériences d'apprentissage de centaines d'élèves. Pour faire suite, nous ne savions pas vraiment à quoi nous attendre de la part de notre public. Nous savions que les enseignants seraient incroyablement occupés. C'est pourquoi il se peut que seule une poignée d'enseignants se joignent à nos sessions. Ce ne serait pas un facteur déterminant de leur ambition, mais simplement une réalité de cette période incertaine.

Alors que l'accent des autres apprentissages potentiels allait dans le sens d'une formation aux outils et technologies virtuels, nous avons choisi de mettre en avant des approches d'enseignement et d'apprentissage intemporelles, à mesure que la communauté des enseignants s'adapte aux nouveaux outils et technologies. Au lieu de discuter de la manière d'utiliser les nouveaux outils et technologies virtuels pour soutenir les méthodes d'enseignement traditionnelles, nous avons voulu mener des sessions participatives impliquant les enseignants pour explorer la manière d'améliorer les expériences d'apprentissage, en identifiant les possibilités créatives des outils et technologies actuels et futurs. Nous étions un peu à côté de nos attentes en matière de participation, lorsque nous avons exploré pour la première fois la possibilité de participer à ces dizaines de sessions. Après une semaine de café et de conversations le matin et d'ateliers axés sur les compétences l'après-midi, notre semaine d'apprentissage professionnel a touché plus de 2770 enseignants de tout le Canada atlantique, et quelques autres pays se sont joints à nous.


Nos café et conversations ont été des moments de réflexion et de discussion. Nous avons pu avoir des conversations honnêtes et ouvertes avec un esprit positif et avons également pu collaborer sur la manière dont nous pouvons jouer avec nos pratiques pédagogiques et innover pour notre prochaine année scolaire. Un enseignant les a décrites comme des bonbons pour l'âme. Nous avons pu réfléchir sur les pratiques pédagogiques dans cette nouvelle normalité. Dans toutes nos sessions, nous avons constaté un engagement et une participation profonds de la part des enseignants ; ils sont restés longtemps après notre temps de parole pour continuer à s'imprégner profondément de ces discussions. Aux Labos Créatifs, nous avons constaté l'engagement à s'amuser, à s'engager et à apprendre de manière créative. Nous avons développé nos sessions de formation en gardant ces pensées à l'esprit. Comment pouvons-nous collaborer, apprendre et avoir une discussion ouverte sur les sujets abordés? Comment laisser tomber ce que nous savions pour repartir à zéro? De quoi nos étudiants auront-ils besoin en septembre et comment pouvons-nous préparer notre état d'esprit pour les aider?


Après cette semaine extraordinaire, nous avons le sentiment d'avoir atteint notre objectif d'offrir un contenu créatif. Les enseignants ont partagé qu'ils ont aimé le contenu positif et ont estimé que c'était ce dont ils avaient besoin. Avec un esprit et un cœur ouverts, nous avons terminé l'année scolaire sur une note positive. Nous en avions besoin : pour nous, nos enseignants et nos élèves. Nous devons nous réjouir de faire les choses différemment et nous devons continuer à réfléchir à nos raisons? Nous aurons certainement de nouvelles offres à l'automne. Nous souhaitons que vous continuerez à discuter avec nous, à bientôt...


Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags

T. 506-442-9059

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • LinkedIn - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • YouTube - White Circle
  • Email Us