Des moments en nature | Making Time For Learning In Nature
October 17, 2021

*** English follows ****

 

Des moments en nature au quotidien à l’école… Quand le mythe devient réalité! 

 

Les apprentissages à l’extérieur, en pleine nature, ça parle à beaucoup de pédagogues. On en connaît les bénéfices, on en comprend l’importance, on le planifie en début d’année et on est emballés!  Ensuite, les journées de pluie arrivent, les matinées froides, la neige et les températures sous zéro. Les obligations quotidiennes refont surface parallèlement à la réalité des enfants qui ne sont pas vêtus selon les conditions météorologiques. 

Comment donc surmonter ces obstacles persistants qui mettent trop rapidement un frein à notre entrain du mois de septembre?

En réalité, plus vous irez dehors, mieux vos élèves seront habillés. Lorsque les enfants fréquentent des écoles en nature, les parents ne se posent pas la question le matin si les bottes de pluie sont nécessaires ou si l’habit imperméable va servir. Les enfants partent à l’école bien habillés par habitude. Se vêtir selon la température ça ne signifie pas avoir les moyens d’acheter des vêtements de marque. Ça peut vouloir dire se vêtir en pelures d’oignons avec des vêtements trouvés à la friperie ou dans la pile des objets perdus de l’école et avoir des vêtements de rechange dans le casier. N’hésitez d’ailleurs pas à demander des dons aux parents afin de vous bâtir un petit bac d’urgence. 

Sur la photo, les élèves de l’école environnementale publique de Maple Ridge en Colombie-Britannique sous la pluie. Cette école publique sans bâtiments est définitivement un modèle très inspirant. 

 Comment, dans la frénésie du quotidien, implanter une routine en nature?

Au primaire, voici quelques pistes de solutions simples. Enseignants au secondaire, il y a de l’espoir. J’ai des solutions pour vous un peu plus bas. 

La marche du matin:

Que ce soit sur une base individuelle (une classe) ou une stratégie scolaire (toute l’école), ajouter un courte marche matinale, avant même l’entrée en classe, risque d’avoir un impact énorme sur le mieux-être des élèves et des adultes qui y participent. Avant même de se dévêtir, laissez les sacs dans un coin et sortez marcher sur le terrain de l’école, dans le quartier ou dans un sentier… Peu importe. Ce moment privilégié partagé avec vos élèves donne le ton d’une journée scolaire plus productive et sereine. Vous pouvez entrer et poursuivre votre routine matinale régulière ou bâtir vos journées à partir des observations et questionnements de vos élèves. Gageons que certains matins, le petit dix minutes prévu à l’horaire se transformera en une matinée au grand air! 

Cercle du matin et de fin de journée:

Tous les élèves, du préscolaire à la 9e année de l’école communautaire Art et Nature de Knowlesville au NB débutent leur journée scolaire par un cercle de chants dans le petit stationnement de l’école. Des chants plus holistiques aux plus dynamiques, il va sans dire que ce court moment de rassemblement donne le rythme au reste de la journée scolaire. Alors, que les plus grands retournent souvent à l’intérieur de l’édifice après le rituel, les plus petits courent à travers les arbres et sous les structures pour retrouver leur enseignante à l’espace naturel où ils débuteront leurs apprentissages cette journée-là. Moment d’émerveillement à la fois routinier (sécuritaire) et surprenant. Peu importe ce que leur réserve le reste de la journée scolaire, les enfants savent que la fin des classes est aussi célébrée à l’extérieur pour un court cercle de fermeture où chacun a la chance de verbaliser son moment favori de la journée. Comment repartir la tête remplie de beaux souvenirs à raconter à la maison. Deux moments privilégiés avec leurs enseignants et leurs amis qui structurent leur cheminement pédagogique connecté à la Terre.

Collation ou dîners dehors avant ou après une récréation:

Lorsque le temps plus froid se montre le bout du nez, le temps d’habillement rend la routine extérieure encore plus ardue. Pourquoi ne pas profiter des quelques minutes avant ou après la récréation pour passer un moment de qualité en nature avec vos élèves? Et si on emportait la collation du matin dehors et si on mangeait ensemble tout en observant les changements de saisons dans notre espace en nature. Discutez de la provenance des aliments, de la transformation, du transport. 

Routine dé-stress et pleine conscience en nature:

Ce petit 5 minutes que Johanne Philippe, instructrice de yoga certifiée chez Terra-Yoga, appelle “Opération dé-stress” se pratique n’importe où et à n’importe quel moment de la journée. Incorporez la après une récréation avant d’entrer dans l’école. La transition entre le jeu libre à l’extérieur et la salle de classe peut être autre chose que prendre un rang en silence. Voici l’ensemble des techniques de pleine conscience en nature offertes par Mme Johanne au Réseau Maker Naturel sur la chaîne Youtube de Labos créatifs.

La communauté comme espace d’apprentissage:

Marcher pour se rendre au parc municipal, à la bibliothèque, au foyer pour personnes âgées, au marais, au terrain avec les poules de Mme Clavette qui accepte volontiers nos visites régulières… Voir l’école communautaire dans une circonférence de 1 à 2 kilomètres, ça permet un accès authentique à des expertises et espaces uniques sans les frais et le tracas de la réservation des autobus. Marchons! Pour le mieux-être, pour connaître et voir notre communauté de plus près et pour acquérir de nouvelles compétences.  

Pour trouver et aménager simplement un espace en nature, je vous invite à visionner les vidéos #5 et  #6 de la série Maker Naturelle sur Youtube.

 

 

 

 

 

AU SECONDAIRE!

Au secondaire, il va de soi que toutes les stratégies énumérées plus haut sont possibles en prévoyant des modifications structurelles. Un 15 minutes de marche pourrait être implanté au sein de l’école mais le début des cours devrait être décalé. Même chose pour les collations ou dîner en nature, un groupe d’élèves pourrait l’initier. L’horaire des cours pourrait être restructuré pour permettre plus de temps pour les apprentissages authentiques. Des événements ponctuels peuvent aussi être organisés au niveau de l’école tout comme de la salle de classe. Bien que les élèves peuvent sembler moins enthousiastes de passer du temps dehors qu’au primaire, surtout par temps plus froid, les enseignants qui implantent les moments en nature sur une base régulière avec leurs élèves en voient les effets positifs. La plupart des enseignants du secondaire membres du Réseau Maker Naturel avouent ne planifier qu’une ou deux sorties en nature avec un groupe. Ils ciblent des objectifs d’apprentissage spécifiques et font des liens avec l’expérience authentique vécue tout au long du semestre. L’engagement communautaire est une stratégie pédagogique porteuse de tellement de sens. 

Sur la photo, les élèves de M. Michel Hédou de la Cité des Jeunes d’Edmundston ont souligné la Journée de l’arbre en en plantant un devant l’école.

Il ne faut pas oublier que la connexion à la nature et le mieux-être sont des enjeux de société. Je vous invite à vous familiariser avec le Continuum d’apprentissage Maker Naturel développé par Labos créatifs qui explique bien la place du temps passé en nature pour le développement des actions éco-citoyennes et du leadership et entreprenariat écologique (vidéo 3 de la liste de lecture Maker Naturel). Au secondaire, bien que les actions peuvent cibler ces niveaux plus élevés du continuum, l’importance de retourner à la source au moins une fois durant l’année avec un groupe est non-négligeable. 

Les projets pédagogiques à plus long terme proposés par Labos créatifs comme le défi d’innovation Hackoween ou la Communauté du Futur sont de belles opportunités de revoir notre façon d’enseigner plusieurs matières au secondaire comme au primaire. Mettez les élèves au défi d’organiser un sentier effrayant communautaire ou revoyez les services essentiels de votre municipalité ou l’approvisionnement en eau de la planète. 

Truc de M. Kevin:

Le truc de M. Kevin, enseignant de 6e année passionné au Centre d’apprentissage du Haut Madawaska, pour s’initier aux pédagogies en nature: Il offre aux élèves de choisir la journée de leur sortie hebdomadaire le lundi matin en analysant les prévisions météo. Résultat: Des élèves engagés qui se sentent partenaires de ce beau projet académique. En ne se mettant pas de pression et en laissant la décision aux élèves, M. Kevin s’est surpris à utiliser les espaces extérieurs à proximité de l’école deux, trois même quatre fois par semaine l’an passé. En confiance, M. Kevin est devenu un des précieux collaborateurs des pédagogies Maker Naturel de Labos créatifs. Suivez ses publications inspirantes sur la page Facebook de sa classe: Studio Action.

Dans tous les cas, ajouter les apprentissages en nature à sa routine ça prend du temps (vidéo #7 de la liste de lecture Maker Naturel). C’est évident… Et du temps à l’école, on en n’a pas beaucoup, je vous le concède. Toutefois, en ces temps incertains, où trop d’enfants et d’adultes sont pris avec des troubles anxieux, des problèmes de santé chroniques, de l’insomnie, de l’obésité, de la difficulté à se concentrer, des heures interminables devant les écrans…  Et si quelques minutes quotidiennes de reconnection avec Mère Terre avaient un impact considérable sur l’ensemble de ces enjeux de société? Et si l’école se donnait la mission d’avoir un impact positif sur l’acquisition d’habitudes de vie saines et une connexion à la communauté? Et si 15 minutes par jour avait un influence considérable sur toute une société? Sur le présent et l’avenir? 

MISE EN GARDE:

Les pédagogies conscientes du lieu ne peuvent pas être imposées ou ajoutées à l’horaire déjà chargé des enseignants. C’est une pédagogie qui doit faire autant de bien à tous les apprenants (adultes comme enfants). Lorsque son implantation se fait au niveau de l’école, du district, du ministère, c’est merveilleux mais il faut garder en tête qu’apprendre en, par et pour la nature, ça prend du temps! 

Ce blog vous parle? Vous avez le goût de continuer à apprendre, à partager, à discuter avec d’autres pédagogues passionnés? Joignez-vous au Réseau professionnel Maker Naturel où des centaines d’enseignant(e)s, d’éducateurs(trices), de leaders pédagogiques, d’experts environnementaux et communautaires, de chercheurs et de membres de communautés autochtones se rassemblent et s’inspirent. C’est accessible et gratuit. Pour s’inscrire:

Au plaisir de vous rencontrer,

Michelle Thibault

Spécialiste de programme Maker Naturel pour Labos créatifs et étudiante au doctorat à l’Université de Moncton. 

michelle@brilliantlabs.ca 

Making Time For Learning In Nature

Learning outdoors in nature, speaks to many educators. We know the benefits, understand the importance, plan it at the beginning of the year and get excited! The rainy days arrive, the cold mornings, the snow and the sub-zero temperatures. Daily obligations resurface along with the reality of children not being dressed for the weather. 

Pictured here are students at Maple Ridge Environmental Public School in British Columbia in the rain. This public school without buildings is definitely an inspiring model. 

How do we overcome these persistent obstacles that all too quickly put a damper on our September spirit?

The reality is, the more you go outside, the better your students will be dressed. When children attend schools in nature, parents don’t wonder in the morning if rain boots are necessary or if the rain gear is acceptable. Children go to school well dressed out of habit. Dressing for the weather does not mean being able to afford designer clothes. It can mean dressing with clothes found at the thrift store or from the school’s lost and found pile or  having a change of clothes.  Don’t hesitate to ask parents for donations to build a small emergency bin.

But how, in the frenzy of everyday life, can you implement a routine in nature? At the elementary level, here are some simple solutions. High school teachers, there is hope. I have some solutions for you below.

Morning Walk:

Whether it’s on an individual basis (a class) or a school-wide strategy, adding a short morning walk, even before entering the classroom, is likely to have a huge impact on the wellbeing of students and the adults who participate. Even before undressing, leave the bags in a corner and go for a walk: on the school grounds, in the neighbourhood or on a trail… It doesn’t matter. This special time shared with your students sets the tone for a more productive and serene school day. You can enter and continue your regular morning routine or build your day from your students’ observations and questions. We bet that some mornings, the ten minutes scheduled will turn into a morning of fresh air! 

Morning and Closing Circle:

All students from preschool to grade 9 at Knowlesville Art and Nature Community School in New Brunswick start their school day together in a circle in the parking lot of the school. From the more holistic, to the more dynamic songs and dances, it goes without saying that this short ten minute gathering sets the pace for the rest of the school day. While the older children often return to the building, the younger ones run through the trees and under the structures to meet their teacher in the natural area where they begin their learning for the day. It is a moment of wonder that is predictable and surprising. No matter what the rest of the school day has in store for them, the children know that the end of school is also celebrated outside for a short closing circle where everyone has a chance to verbalize their favorite moment of the day. They leave with beautiful memories to share at home. Two special moments with their teachers and friends that structure their educational journey connected to the Earth. 

 

 

Snack or lunch outside before or after recess:

When the colder weather rolls around, dress-up time makes the outdoor routine even more challenging. Why not take advantage of the few minutes before or after recess to spend some quality time in nature with your students? Take your morning snack outside? Eat together while observing the changing seasons in your natural space. Discuss where the food comes from and how it is processed and transported. 

De-stressing and mindfulness routine in nature:

This short 5-minute routine that Johanne Philippe, certified yoga instructor at Terra-Yoga, calls “De-Stress Operation” can be practiced anywhere and at any time of day. Incorporate it after recess or before entering school. The transition from free play outside to the classroom can be more than just taking a row in silence. Here is the full set of mindfulness techniques in nature offered by Ms. Johanne at the Natural Maker Network on Brilliant Labs YouTube channel.

Community as a learning space:

Walking to the city park, the library, the seniors home, the marsh or the field with Ms. Clavette’s chickens who gladly accepts our regular visits.  Seeing the community school in a 1-2 kilometer circumference, allows authentic access to unique expertise without the expense and hassle of booking buses. Let’s walk! Get to know and see our community up close and learn new skills.  

To find and organize a simple space in nature, I invite you to watch the videos #5 and #6 of the Natural Maker playlist on Youtube: Finding and Organizing Your Natural Space.

 

IN HIGH SCHOOL!

In high school, of course, all of the above strategies are possible with structural changes. A 15 minute walk could be implemented within the school. The start of classes would have to be staggered. The same goes for snacks or lunch breaks in nature, which could be initiated by a group of students. The class schedule could be restructured to allow more time for authentic learning. Punctual events can also be organized at the school and classroom levels. Although students may not seem as enthusiastic about spending time outside as they were in elementary school, teachers who implement learning in nature on a regular basis see positive effects. Most high school teachers in the Nature Maker Network admit to planning only one or two nature outings with a group. Targeting specific learning outcomes and making connections to authentic experiences throughout the semester. Community engagement is a meaningful educational strategy.

In the photo, Mr. Michel Hédou’s students from Cité des Jeunes d’Edmundston celebrated Tree Day by planting a tree in front of the school.

The connection to nature and wellness are societal issues. I invite you to familiarize yourself with the Natural Maker Learning Continuum developed by Brilliant Labs. It shows how time spent in nature for the development of eco-citizenship, ecological leadership and entrepreneurship is beneficial to students (video 3 of the Natural Maker playlist). At the high school level, target higher levels of the continuum.  The importance of getting back to nature  at least once during the year with a group is not insignificant. 

The longer-term educational projects proposed by Brilliant Labs such as the Hackoween Innovation Challenge or the Community of the Future are opportunities to rethink the way we teach many subjects in high school. Challenge students to organize a spooky trail or revisit your municipality’s essential services or the water supply. 

Mr. Kevin’s Tip:

Mr. Kevin is a passionate Grade 6 teacher at Centre d’Apprentissage du Haut Madawaska. His trick is to offer students the opportunity to choose the day of their weekly field trip on Monday morning by analyzing the weather forecast. The result: committed students who feel like partners in this great academic project. By not putting pressure on himself and leaving the decision to the students, Mr. Kevin found himself using the outdoor spaces near the school two to four times a week last year. Mr. Kevin has become a valuable contributor to Brilliant Labs’ Natural Maker pedagogies. Follow his inspiring posts on his class Facebook page: Studio Action (in French).

Adding learning in nature to your routine takes time. (video #7 of the Natural Maker playlist).   We don’t have much time in school.  When too many children and adults are caught up with anxiety disorders, chronic health problems, insomnia, obesity, difficulty concentrating and endless hours in front of screens… What if a few minutes of daily reconnection with Mother Earth?  Would it have a considerable impact on these societal issues? What if having a healthy lifestyle and connection to the community became a priority? What if 15 minutes a day had a huge impact on society? In the present and the future? 

CAUTION:

Land-conscious pedagogies cannot be imposed or added to teachers’ already busy schedules. It is a pedagogy that must benefit all learners (adults and children alike). When implemented at the school, district, or department level, it is wonderful, but we have to keep in mind that learning in, with, and for nature takes time! 

Does this blog speak to you? Do you want to continue learning, sharing and discussing with other passionate educators? Join the Natural Maker Professional Network where hundreds of teachers, educators, educational leaders, environmental and community experts, researchers and indigenous community members gather and inspire each other. It’s accessible and free. To register:

   

 

We look forward to meeting you,

Michelle Thibault

Natural Maker Program Specialist for Brilliant Labs and PhD student at the Université de Moncton. 

michelle@brilliantlabs.ca 

Subscribe for Brilliant Labs News!

Loading
BL Speaker Series: Designing Tools for Knowledge Discovery and Human Expression

BL Speaker Series: Designing Tools for Knowledge Discovery and Human Expression

We are excited to announce our next speaker series session with artist and technologist Tim Savas. This talk will highlight the key aspects of the tool building and prototyping process that blends science, art and creativity; inviting people from different backgrounds such as artists, makers, scientists and engineers to discover new knowledge and express themselves.

Please join us on Thursday, November 4 th, at 1:30 pm AST. Students, teachers and parents are encouraged to join independently or in groups.

read more
Innovation Challenge | Hackoween | Défis d’innovation

Innovation Challenge | Hackoween | Défis d’innovation

Join the Hack-o-ween innovation challenge! Take an old or broken toy apart and transform it into a monstrous Halloween creation, decoration, or costume. Inscrivez-vous dès aujourd’hui au défi d’innovation Hackoween ! Nous encourageons les élèves à démonter un vieux jouet ou un jouet cassé et à le transformer en une création, une décoration ou un costume monstrueux pour Halloween.

read more